Les Trois Clochers

Pour la sauvegarde du patrimoine des églises de Courthioust, Colonard et Corubert

Accueil > Courthioust > Les désordres constatés

Les désordres constatés

mardi 14 décembre 2010, par Les Trois Clochers

Du fait de son classement « Monument Historique », l’église de Courthioust vient de faire l’objet d’un diagnostic par un architecte du Patrimoine destiné au maire de la commune, maitre d’ouvrage.

Les désordres sont tellement apparents que le visiteur peut, de lui-même, mesurer combien le bâtiment présente visiblement un mauvais état général.

Mieux qu’un long discours, les photos suivantes sont explicites .


Il ne fait aucun doute que l’état des lattes, des chevrons et autres piéces de charpente a dépassé le stade de réparations ponctuelles et qu’une réfection complète du toit s’impose.

On imagine facilement que ces désordres fragilisent la structure de l’édifice

L’ humidité des murs (côté intérieur) en raison de leur reprise partielle en ciment (présence de salpêtre), le descellement des tomettes du sol, imposent des reprises pour les assainir.

L’Architecte du Patrimoine tirera de ses observations un plan de restauration faisant appel aux métiers classiques de la charpente, de la couverture, de la maçonnerie, de la menuiserie, du vitrail.
La découverte récente de fresques sous le revêtement de chaux rehausse la valeur artistique de l’ensemble de l’édifice …mais compliquera, par les mesures de protection à prendre, le travail des maçons ; le cout des travaux n’en sera que plus élevé..


© Photos : Olivier Siegel.

Portfolio